Ce photographe insomniaque capture Central Park by night

Ce photographe insomniaque capture Central Park by night

Michael Massaia souffre d’insomnie depuis des années. Mais plutôt que d’avaler des somnifères ou de se retourner dans son lit pendant des heures, ce photographe new-yorkais a trouvé un moyen utile d’occuper ses nuits : se balader dans Central Park « by night » et profiter de sa quiétude pour capturer cette étrange ambiance, envoûtante et inquiétante à la fois.

C’est sûr, on est très loin de la frénésie diurne du mythique parc new-yorkais, véritable poumon de la Big Apple. Par les froides et longues nuits d’automne-hiver, à la simple lueur d’un réverbère, Central Park semble absolument désert et ferait passer New York pour une ville fantôme. Le choix du noir et blanc argentique de Michael Massaia pour ses clichés renforce évidemment l’ambiance mystique. Rarement ce Manhattan hanté n’aura autant rappelé Gotham City.

Facebook I Instagram

#1

#2

#3

#4

1 2 3 Suivant